Notre roue des émotions [à télécharger]

Pour Noël, j'ai failli acheter THE livre du moment, la Couleur des émotions, et puis finalement, je n'ai pas craqué. 
J'ai bien fait au final, car ma Miss (3 ans) est en train de l'étudier en classe ! J'ai entendu la maîtresse parler de finir de peindre la colère, et j'ai vu le livre qui trônait sur la bibliothèque.
En posant des questions à la Miss, elle nous a mimé les émotions, et a nommé les couleurs correspondantes. Trop mignonne !

Du coup, je me suis dit qu'il était temps de fabriquer une petite roue à émotions pour la maison, profitant de ce si bel engouement...

J'ai fait un benchmarking du tonnerre dans les émotions, entre celles du livre (tristesse, colère, peur, joie, sérénité, amour), et d'autres émotions que l'on peut trouver diverses roues à émotions (fierté, vexation, bonheur, dégoût, surprise, mépris, déception...).

Je ne me voyais pas du tout mettre des émotions non immédiates, genre le bonheur ou l'amour. Pour moi, la sérénité est trop compliquée pour un enfant de 3 ans. La surprise est visuellement proche de la peur...
Finalement, j'ai préféré me concentrer sur uniquement 4 émotions, facilement identifiables visuellement, et que ma Miss connaît déjà.
J'aurais aimé y mettre des photos d'un seul enfant mimant les 4 émotions, mais impossible de trouver sur internet. Ma Miss n'aurait pas été couchée, je pense que je lui aurais demandé de mimer les émotions, et que je l'aurais prise en photo pour faire la roue. Ca aurait pu faire l'objet d'une chouette activité !

Au final, ma roue se compose des 4 principales émotions : la colère, la peur, la tristesse et la joie, avec les couleurs qui correspondent au livre de la Couleur des émotions : rouge, noir, jaune et bleue.

Si vous souhaitez la télécharger, elle est disponible ici <CLIC> !

Comment utiliser la roue ?
Lors des moments de jeux, on peut s'amuser à mimer chacune des émotions, ou à improviser une scène autour de l'émotion pour les plus grands. Ma Miss est trop marrante quand elle met ses mains sur ses yeux pour imiter la peur, ou qu'elle fait semblant de pleurer en rigolant !
On peut également dessiner chaque émotion de la roue, en proposant à l'enfant plusieurs couleurs, plusieurs types et épaisseurs de crayons ou feutre...
Et bien sûr dans la vie de tous les jours, on peut inviter l'enfant lorsqu'on voit qu'il ressent quelque chose qui le dépasse, à nous montrer sur la roue par quelle émotion il est en train de passer. L'objectif est alors d'écouter l'enfant, accueillir son émotion et son ressenti, sans le juger. Souvent, les petits n'arrivent pas à mettre des mots sur leurs sentiments, les aider leur permet d'apprendre à les reconnaître et les gérer.



Sur ce, bonnes émotions !

Commentaires

  1. Merci beaucoup pour ce partage! Je note l'idée de fabriquer sa propre roue en faisant mimer les émotions. Ça me plait bien! Du coup est-ce que la roue fonctionne avec la Miss?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle marche vraiment très bien. Lorsque la Miss part en crise d'un coup d'un seul, on brandit la roue en lui demandant "comment tu te sens ? Comme ça ?" en montrant la colère, et instantanément, elle se calme et nous dit oui ou non. Souvent, on la croit en colère et elle nous répond que non, elle se sent triste. Ca sert vraiment d'amorce à la conversation, et permet d'éviter que ça parte en live.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]