Mon défi "zéro déchet" de la semaine

Me passer de ma voiture pendant une semaine : j'ai réussi !

Mes chers déchets

Comment j'ai commencé l'aventure du zéro déchet...

Vers le minimalisme

Carnet de bord d'une acheteuse repentie

Nos livres coups de coeur de juillet

On y parle abeille, jungle, conte de fée, valise et blaireau maniaque !

Notre table lumineuse

Ma participation (et les vôtres !) au RDV Montessori at home sur le thème de la lumière

24 oct. 2016

Apprentissage du dénombrement



"Un... deux... Croua... Crât..."
Ma miss est très drôle quand elle répète après moi quand je suis en train de compter quelque chose... des doses de lait en poudre, ses doigts (faut bien vérifier qu'il n'en manque pas après une activité découpage, non ?!).

Jusqu'à présent, on avait beau lui dire et redire les chiffres, compter devant elle, ça n'avait pas l'air de faire tilt. Et puis il y a 2 semaines, nous étions à table et elle avait apporté 2 fourchettes au lieu d'une cuillère et d'une fourchette. Elle s'exclame, joyeuse "deux" ! Elle venait de faire son premier dénombrement ! Depuis, elle compte tout ce qui va par deux : 2 pouces, 2 élastiques, 2 coussins, 2 balles, on ne l'arrête plus !

Du coup, j'ai cherché un peu sur le net ce que je pouvais faire pour l'aider à progresser dans sa "période sensible" du dénombrement, si on peut dire ça comme ça.

J'ai trouvé, comme toujours, des idées bien pensées sur le site de Merci Montessori - même s'il n'est plus alimenté, il este une mine d'information pour moi - et sur le site des Maternailes.

Du coup, j'ai repris quasiment telle quelle l'idée de Merci Montessori avec son jeu de mise en paire progressif, sauf que j'ai préféré garder des images noires sur fond blanc, sans couleur (j'ai aussi fait un fichier avec des couleurs, que je lui présenterai plus tard).

Concernant la commande de marrons, j'ai trouvé que le fichier à télécharger était un peu pixellisé et l'image très foncée. En plus, je voulais une image à taille réelle, pour que ma miss puisse mettre les marrons par dessus l'image éventuellement. Bref, je l'ai donc refait à ma sauce ! J'en ai également profité pour rajouter le zéro qui n'existait pas. Ne manquent plus que les chiffres à écrire à la main, car je n'ai pas trouvé de police avec des chiffres cursifs... 

Je vous laisse les 2 fichiers en téléchargement libre ici :

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, et si vous avez d'autres liens sympas, je suis preneuse !

14 oct. 2016

Halloween : nos monstres qui font "hou hou" [activité manuelle à partir de 2 ans]

En vrai, ils ne font pas vraiment "hou hou", à moins qu'une petite fille espiègle vous les mette sous le nez en faisant le bruit du loup !!

Pour une fois cette année (rappelez-vous l'an dernier), je ne suis pas à la bourre pour réaliser nos activités d'Halloween. Bon, en même temps je suis en congé parental, ceci explique peut-être cela !

En tout cas, voilà une chouette idée pour occuper ma petite tête blonde, qui avant cela n'avait certainement jamais entendu parler de monstre ! 

Ils ont de la gueule, nos monstres, hein ?!

Du coup, je lui ai mis une photo toute marrante de monstres sur l'ordi, pour qu'elle comprenne le principe. Et je suis amusée de voir qu'elle a identifié l'image du monstre au loup, qu'elle connaît uniquement à travers la chanson "promenons-nous dans les bois"...

Une activité très simple, réalisée en 2 temps trois mouvements.

Ce qu'il vous faut
- des rouleaux de PQ (vides de préférence, comptez sur l'apprentissage de la continence pour ce qui est d'utiliser avec enthousiasme le papier toilette)
- de la peinture couvrante (j'ai utilisé de l'acrylique)
- pinceau ou rouleau, on a utilisé les 2, la miss a préféré le pinceau et moi le rouleau !
- des yeux mobiles - à acheter ou à faire soi-même quand c'est la dèche à la maison avec des emballages de médicaments vides (le Spasfon de mes grossesses est l'idéal !)
- des gommettes
- un feutre noir indélébile

Modus operanti

Temps n°1
- On peint les rouleaux de papier toilette dans une couleur monstrueuse si possible (le monstre rose en tutu ne compte pas !). Nous avons utilisé du vert et du orange car je n'avais plus de noir (la dèche je vous dis, la dèche !)



- On attend que ça sèche et on va faire la sieste !

Temps intermédiaire spécial maman 
On prépare les instruments de torture décoration pour les monstres, et si comme moi c'est juste la dèche à la maison, on fait ses fonds de placard à médocs pour réaliser les yeux mobiles :
- découper soigneusement à un mm environ autour de chaque capsule vide 
- découper un morceau de carton en plusieurs ronds pour faire les pupilles (ça marche aussi avec un morceau de feutrine), le colorer en noir de chaque côté avec le feutre indélébile et laisser sécher
- coller la capsule avec un rond noir de carton à l'intérieur, sur une feuille épaisse. J'ai utilisé une colle à prise rapide, la colle en bâton ne suffisait pas.
- Une fois sec, découper chaque oeil.

Temps n°2
- On sort une photo de monstre pour une petite fille qui ne sait pas ce que c'est !
- On fait des oreilles de chat en haut des monstres en repliant en 2 le rouleau
- On colle ou on scotche avec du scotch double face les yeux
- On colle les gommettes pour faire les bouches, les nez, les langues
- Maman parfait les détails avec le feutre indélébile pour ce qui est des dents pourries, des sourcils broussailleux et des nez affreux !

Et voilà nos vilains monstres prêts à fêter Halloween !

Pour l'instant j'ai laissé les monstres à traîner sur la table, mais l'idée est de les scotcher sur un long fil de laine pour les suspendre à une tringle à rideaux, histoire de faire une guirlande monstrueuse !

Faut juste que j'arrive à choper la laine qui est dans la chambre de Numérobis grincheux d'amour tant qu'il ne dort pas et ne râle pas dans mes bras... (pourvu que ça ne soit "que" les dents et pas une otite comme sa grande soeur... soupir)

(âge de la miss au moment des faits monstrueux : 2 ans et demi)

13 oct. 2016

Bad Mom le retour : la malade à la crèche

Allez, avouez les mamans : qui d'entre nous n'a pas mis à la crèche son bébé d'amour, la chair de sa chair, la prunelle de ses yeux, un jour de grave grave maladie dudit petit ange ?? 

Welcome le regard fixe du bébé malade !
Avec un paracétamol dans le derrière juste avant de partir "serre les fesses mon chéri, tout ira bien", on pince délicatement les joues avant de rentrer dans la crèche pour lui donner bonne mine, "dis pas que t'as mal à la tête/oreille/ventre" (rayez la mention inutile) et en avant l'aventure !

Bon ok, je suis une très mauvaise mère.

Depuis mon congé parental, ma miss ne va plus qu'un jour par semaine à la crèche, à la fois pour qu'elle garde un lien social et pour me permettre de me poser avec mon TiTom. Bon, en vrai c'est bien rare que je reste toute la journée avec lui à gazouiller, je profite du télétravail de Chéri pour abattre toutes les courses et les lessives dès qu'il pose la tête sur son matelas...

Depuis ce WE, la miss a un bon gros rhume, doublé d'une otite. 
Oui, je sais, c'est mal : j'ai mis ma miss à la crèche ce matin, l'air de rien, avec son Ibuprofène dans la gorge, "dis pas que t'as mal à l'oreille", "oh, elle est un peu prise du nez, comme d'hab'...".

Pas bien, pas bien du tout. 

A ma décharge, j'avais mon dernier RDV chez la kiné pour ma rééducation du périnée, un RDV qui été programmé à la base en juin... Annulé pour cause de varicelle de la Miss, puis de TiTom, puis c'était les vacances, puis j'ai oublié, puis j'ai fini par reprendre RDV, et puis Chéri a oublié de me redonner le siège auto de Titom la semaine dernière, donc j'ai annulé, j'ai repris RDV et puis j'ai serré les dents pour pas avoir mes ragnagnas ce jour-là... 
Et j'avais pas du tout envie de voir ma Miss à 2cm de mon entrejambe en train de commenter ce que faisait la kiné, ni de devoir expliquer toussa toussa !

Enfin voilà, j'avoue que je me sens un brin coupable ce soir... mais en même temps avec un peu de chance, ça l'aura distraite de sa maladie, non ?

A part ça, mon périnée va bien, merci !

12 oct. 2016

Les paniers à trésor Montessori

J'aurais dû intituler cet article "comment occuper un bébé à partir de 7 mois quand on veut faire la cuisine", tellement cette activité est MAGIQUE !
Avec le panier aux trésors, on est gagnant sur tous les fronts : bébé s'occupe seul / maman est tranquille / l'activité prend à peu près 30s pour être prête et ne nécessite aucun achat !



Un panier, mais quel panier ?

Je n'avais pas de joli panier en osier, j'ai fait avec les moyens du bord : une boîte de Delacre vide ! Peut-être pas l'idéal si ma miss s'était cassée la binette dessus mais pour rappel, ce genre d'activité nécessite de rester à côté de l'enfant.
Pour mon bonhomme, j'étais plus inspirée, j'ai retrouvé dans le fond d'un placard un vieux panier à fruits en osier !
J'avoue que la boîte Délacre était quand même bien pratique car trop lourde pour qu'un bébé de cet âge la soulève vraiment. Du coup, pas de risque que bébé ne la renverse et éparpille partout les objets (surtout ceux qui roulent humhum), contrairement au panier en osier. 
Mais mon bonhomme a bien aimé attraper le panier en osier, il s'agissait pour lui d'un trésor comme les autres objets à l'intérieur du panier finalement !

Des idées d'objets à mettre à l'intérieur

- objets de la salle de bain : sa brosse à cheveux, une éponge naturelle, une brosse à dent, une fleur de douche, un gant, un torchon...
- objets de la cuisine : une cuillère en bois, une petite passoire, des moules en silicone, des emporte-pièce en plastique, une petite casserole, une cuillère à miel, une cuillère à soupe, une éponge (neuve si possible !!), des tupperware, des fruits ou des légumes qui résistent à des doigts de bébé (pomme, carotte)...
- objets divers : de la corde, de l'élastique (à surveiller !), une balle de baseball, un carnet en papier, une pomme de pin, une balle (de baseball par exemple)

Ce qui est bien avec Numerobis, c'est que sa grande soeur a bien compris le principe du panier à trésors. Et croyez moi, elle n'est pas en reste lorsqu'il s'agit de trouver des trésors issus de ses jouets (biberon de poupée, couverts de dinette par exemple) ou des placards (elle a eu l'idée de mettre des tupperwares gigogne et un coquetier, c'était chouette !)



Quel accueil pour mes paniers ?

J'ai commencé pour mes 2 bébés aux alentours de leur 7-8 mois, et leur accueil fut quasiment le même : ENTHOUSIASTE !
Franchement, je suis épatée à chaque fois que je propose ce qui est leur toute première activité Montessori.
A 2 ans d'intervalle, tous les deux sont restés très concentrés pendant plus d'une demi-heure, à explorer les textures, les formes, le poids de chaque objet (qu'est-ce que c'est lourd, une pomme !), son goût (miam miam la spatule en bois !), le bruit qu'il fait quand il tombe, et jusqu'où il va (mince, cette satanée pomme est partie sous le meuble de cuisine !)...

Et le must du must, c'est que ma miss de 2 ans et demi s'amuse follement avec son petit frère, aussi bien à lui trouver des trésors qu'à les explorer avec lui... et pendant ce temps-là, vous savez quoi ??
Nan, même pas j'en profite pour bouquiner un magasine... Je fais la cuisine, bien entendu ! 

Et vous, les paniers aux trésors, vous avez testé ? Approuvé ?

D'autres photos de mes paniers aux trésors sur ma page Instagram, par exemple :




6 oct. 2016

Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?

LA question. 

Celle que TOUTES les mères redoutent en ramenant leur marmaille de l'école, débraillée, heureuse et affamée. 

Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?

Ah quand j'étais enfant, le ventre vide et gargouillant, qu'il était bon de poser cette question à ma mère... qui instantanément, se mettait à chanter. J'ai enfin compris (15 ans plus tard, il était temps) le pouvoir énervant et désespérant de cette question. J'ai également compris que ma mère, quand elle est agacée, se met à chanter. Mouais... Y'en a qui hurlent sur le pas de leur porte, y'en a qui chantent, que voulez-vous ? Chacun sa façon d'extérioriser !

Ma mère, elle, me répondait invariablement : des pâtes / des patates + des côtes de porc / des cuisses de poulet. Avec une variante le vendredi : du riz et du poisson. Une alimentation variée, certes, mais je n'ai jamais mangé d'aussi bonnes pommes sautées que chez mes parents ! Les miennes sont soit molles, soit cramées, soit dures comme la justice. Pfff.

Et depuis que c'est moi, la maman ??

Avant (vous savez, le "avant" lointain sans enfant), avec chéri, on mangeait globalement ce qui nous passait sous la main. On faisait les courses au petit bonheur la chance et on réfléchissait à ce qu'on mangerait après. Non mais ça c'était avant <soupir>.

Maintenant, on a la NumberWouane qui daigne manger quand ça lui plait (mais on n'est jamais sûr de ce qui va lui plaire à l'avance, ses goûts changeant d'un jour à l'autre), et on s'est récemment rajouté une outre un Numérobis qui a globalement tout le temps faim. Sauf quand je lui fais une délicieuse compote coing-raisins (et croyez-moi que c'est pénible, les raisins, à épépiner un à un) (fail).

Bref, désormais mère de famille respectable (et oui...), je fais mes courses avec un accessoire indispensable : une liste... voui madame, voui monsieur, la liste de mes menus. Celle que je déteste faire tous les mercredis soirs, quand je demande à chéri "qu'est-ce que tu veux manger ?" et qu'il me répond "pizza" "frites" "hamburgers". OK super. Et l'outre Numérobis, je le remplis de pizza-bière ?

Pas de perte de temps...

Parce que chez nous, tout le monde mange pareil. Du grand au petit, je ne fais qu'un repas. Celui qui n'aime pas n'aura qu'à se rattraper sur les fromages / yaourts ou au repas suivant. 
Quand je vois comment certains amis se cassent la tête pour les repas, entre le petit qui n'aime pas le jambon sur la pizza, le moyen qui n'aime pas le fromage, et le grand qui n'aime pas les champignon, au bout du bout, ils se retrouvent soit avec 3 pizzas différentes soit avec une pizza-spéciale-tomates-à-la-tomate !

Des légumes, des légumes... et des fruits !


Du coup, en ce moment, début de la diversification oblige, on n'a jamais mangé autant de légumes et de fruits. Mais on sait bien que ça ne dure qu'un temps (2-3 mois) avant qu'on attaque les pâtes / riz / semoule et pizza pour le papa !
Et puis avec la fatigue de la fin de la grossesse et des débuts à la maison avec Numérobis, on a bien profité des pizzas, pâtes, riz et re-pâtes, on peut se permettre maintenant une petite cure de légumes !!

Et avec ça, qu'est-ce qu'on mange en octobre ?

Pour finir (et pour vous montrer que je ne vous raconte pas de bobards), voici nos menus pour ce début octobre, sachant que :
- ils sont complètement compatibles avec un bébé qui commence la diversification (avec ou sans viande selon l'âge de l'enfant et les menus)
- a fortiori, ils sont compatibles avec un enfant plus grand, NumberWouane a 2 ans et demi et mange exactement pareil que nous.
- ils sont compatibles avec une maman qui travaille et qui n'a pas le temps. Parce que même si je suis en congé parental, je n'ai absolument pas le temps de cuisiner des repas élaborés, la plupart du temps je fais le repas entre 10h et 10h30 le matin tant que les enfants sont calmes et s'occupent seuls, ce qui ne dure jamais très longtemps !
- je cuisine pour 2 repas, pour le repas du midi et on mange les restes le soir (quand je travaillais, je cuisinais pour le repas du soir et on mangeait les restes le midi), sachant que je ne prévois de la viande que pour un seul des 2 repas en général. S'il en reste, c'est bonus, et s'il n'en reste pas, on mange soit une entrée (sardines, pâté...), soit du fromage ou des yaourts.
- je n'achète que des produits frais, sauf le poisson que j'achète souvent congelé
- en général, je m'arrange quand je fais mes menus pour utiliser les légumes qui se gardent le plus longtemps en fin de semaine, et j'utilise les plus fragiles au plus vite
- je cuisine énormément à la cocotte minute, tout simplement parce que c'est simple, sain et rapide.

Mes menus pour une semaine (en italique et bleu, les repas de mon Numérobis)

Lundi
- brocolis à la vapeur revenu dans des lardons avec un peu de crème fraiche / purée de brocolis à la crème fraiche

Mardi
- tian de légumes au poulet (dans un plat à gratin, une couche de blanc de poulet recouverte d'aubergines, courgettes, pommes de terre et tomates -1h à 200°C) / purée de tian au poulet

Mercredi
- artichauts à la vapeur et jambon blanc + pâtes au beurre / purée de fonds d'artichaut

Jeudi
- Fenouil et saumon à la vapeur + riz / purée de fenouil et saumon

Vendredi
- chou-rave et pommes de terre cuits à la vapeur et revenus dans une poêle avec des côtes de porc / purée de chou-rave et pomme de terre

Samedi
- Salade de haricots verts, tomates, lentilles et oeufs durs / purée de haricots verts et jaune d'oeuf

Dimanche
- Rôti de porc dans l'échine / pommes de terre et panais cuits au four / purée de pomme de terre, panais et rôti


Et chez vous, les repas des enfants, comment ça se passe ?