Les looks de la Miss #1

Une nouvelle rubrique avec nos coups de coeur modesques !

Introduction aux sons

Je commence d'ores et déjà à appliquer les conseils de Céline Alvarez en ce qui concerne l'écriture !

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

Ce que j'ai pensé des Lois Naturelles de l'Enfant et ce que je compte appliquer au quotidien

Nos livres de gommettes et d'autocollants

Ma sélection de 18 mois à 3 ans (voire plus...)

Ma pâte à modeler comestible et naturelle

Hyper simple à faire... et toujours efficace pour occuper ses enfants ! Que demande le peuple ?!

2 févr. 2015

Allaitement vs médecine - le combat fatal

Je suis en colère. 

Peut être que c'est la suite logique de toute maman qui allaite - voire de toute maman tout court. 
Mais j'ai quand même bien l'impression que les médecins ne soutiennent pas l'allaitement. JAMAIS. J'imagine que c'est toujours plus facile de taper sur quelque chose que par nature on ne connaît pas, n'est ce pas le sexe fort ?! 
Le seul médecin en qui j'ai senti un super soutien était une femme, qui elle même avait allaité ses 3 enfants (quelle surprise...). Dommage, ce n'était pas mon médecin traitant et en plus on était à moins d'un mois de notre déménagement longue distance. 

"Vous n'avez pas assez de lait, madame"

Depuis la naissance de Mamzelle Cacahuète, le corps médical a essayé contre mon avis de lui faire prendre du lait en poudre. 
Je ne reviendrai pas sur mon expérience à la maternité, j'en ai déjà parlé ici

A 6 mois, à peine quelques semaines après son entrée en crèche, idem. "Le biberon serait mieux que du lait, ça se trouve elle ne prend pas assez au sein" (aka vous n'avez pas assez de lait madame). 

Le leitmotiv du Medecin qui se respecte... vous n'avez pas assez de lait. Comme quoi les idées sont tenaces depuis l'époque de nos mères où tout était fait pour les décourager d'allaiter. 
C'est vrai que c'est la faute de mon lait après tout si Mamzelle Cacahuète ne prend pas de poids. Ça ne pourrait absolument pas venir du "traumatisme" de la séparation d'avec sa maman, de devoir se faire à la vie en communauté, d'accepter de boire au biberon... Mais naaaan voyons ! Plutôt que de traiter le problème à la source, mieux vaut gaver de force le bébé à coup de gros biberons de 240ml... 

"Passé 9 mois, l'allaitement n'est plus si utile"

 A 9 mois d'allaitement, rebelote. Avec toute la délicatesse caractérisant le médecin sûr de lui : "madame vous savez, passé 6 mois, l'allaitement n'est pas très utile" (et c'était un pédiatre spécialisé en allergie/pneumonie & co qui disait ça, au CHR de Namur, soit-disant ami des bébés...)
Franchement. 
Comment peut on se permettre de tenir de tels propos à une maman qui a clairement donné de sa personne depuis 9 mois ? 
Je parle là de la fatigue, de la gêne de tirer son lait aussi longtemps au boulot, des remarques à droite à gauche voire carrément des critiques de l'entourage, du fait de devoir sans cesse se défendre de faire quelque chose de naturel qu'on ne refuserait pas aux animaux (le propre de l'être humain est bien de péter plus haut que son cul en se croyant autre chose qu'un animal à la base...) et de la douleur que j'ai ressentie pendant si longtemps...

Maintenant que tout va bien, j'ai juste envie d'en profiter...

C'est quand même pas si compliqué que ça à comprendre, si ? J'ai l'impression que les médecins se prennent pour des nutritionnistes pour bébé : 500ml de lait. Tant de légumes. Tant de fruits. On se croirait à une réunion WW. Pas étonnant après qu'une fois adulte, on ait complètement perdu toute notion de faim et de rassasiement...
C'est bon, Mamzelle Cacahuète  elle, sait encore ce dont elle a besoin. Si elle avait plus faim, elle réclamerait (et croyez moi, elle sait le faire, et avec moult fracas en sus !)

Et puis le pire, c'est que les médecins, ils savent te faire douter.

Y'en a un qui m'a dit que je n'avais pas assez de lait (postulat de base), parce que je ne buvais pas assez d'eau. 3L dans la journée, qu'il m'a conseillé... (passe ta journée aux WC après avoir picolé toute cette flotte)

Y'en a un qui m'a dit que Miss Cacahuète était constipée car je ne mangeais pas assez gras.

Y'en a un qui m'a dit que ma miss ne grandissait pas assez parce qu'elle n'avait pas assez de protéines. 

Idem pour la courbe de poids.

Résultat des bons conseils des médecins (en vrac) :

- j'ai acheté des capsules d'oméga 3 (à 15€ la boîte, j'aurais mieux fait de me gaver de sardines)
- j'amène tous les jours un peu de yaourt à la crèche pour son goûter, cas-où elle n'aurait pas assez de protéines/calcium & co
- j'ai bu bu et rebu (et fait de longs stages aux chiottes sans pousser surtout pour faire pipi plus vite, comme m'a dit la kiné (c'est plus long du coup, j'ai le temps d'étudier la tapisserie))
- j'ai complété les tétées par des biberons de lait issu de mon stock au congèl, elle en prend un peu pour me faire plaisir
- je la pèse régulièrement (avec désespoir ou grande joie, c'est selon les semaines)
- je prends des tonnes et des tonnes de tisanes d'allaitement et de gélules de fenouil/anis
- j'ai tenu pendant 2 semaines à manger une fois par jour 1 càc de fenugrec en poudre mélangé dans un 1/4 de verre de jus d'orange avant d'abdiquer, j'étais pas loin de tout vomir !
- j'ai tiré, tiré et re-tiré en espérant que mes seins allaient produire plus...
- j'ai testé du lait en poudre, elle n'a avalé que la 1ère gorgée avant de faire une mine incroyable du genre "t'as essayé de me berner toi, tu crois qu'je vais m'faire avoir avec ton truc infâme ?!" qui m'a fait hurler de rire (en silence, l'air de rien).

Et puis...

Source : therantsinmypants.wordpress.com


J'ai abandonné tout ça. 

Mamzelle Cacahuète prend bien ce qu'elle veut comme lait et comme nourriture, et j'arrête de me prendre la tête avec les courbes et les desideratas des médecins !

FUCK les médecins (pour parler poliment).

Et toi, les médecins, ça va ou ça vient ?