Les looks de la Miss #1

Une nouvelle rubrique avec nos coups de coeur modesques !

Introduction aux sons

Je commence d'ores et déjà à appliquer les conseils de Céline Alvarez en ce qui concerne l'écriture !

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

Ce que j'ai pensé des Lois Naturelles de l'Enfant et ce que je compte appliquer au quotidien

Nos livres de gommettes et d'autocollants

Ma sélection de 18 mois à 3 ans (voire plus...)

Ma pâte à modeler comestible et naturelle

Hyper simple à faire... et toujours efficace pour occuper ses enfants ! Que demande le peuple ?!

28 oct. 2014

Nostalgie d'automne


Ce matin, en allant travailler, j'ai ressenti un brin de nostalgie. 

Je filais à pleine vitesse sur ma trottinette au milieu des feuilles mortes. Il était 9h mais j'avais l'impression qu'il était beaucoup plus tard (changement d'heures oblige). 

On aurait dit qu'on était en pleine matinée, que je ne travaillais pas, que j'étais partie faire une balade dans la ville comme à l'époque où j'étais au chômage à Bruxelles. 
Je me sentais comme une touriste dans la ville, faisant l'école buissonnière, regardant les gens vivre, aller au boulot, à leurs RDV professionnelles tandis que moi, je n'avais rien à faire qu'à divaguer et faire craquer les feuilles mortes sous mes pieds. 
J'étais légère, il y avait du soleil chaud tombant sur mes épaules et le vent faisait voler doucement mes habits. 

Ce soir par contre, en regardant le soleil se coucher depuis ma fenêtre de bureau, constatant que soudain j'étais dans le noir, j'ai eu l'impression d'être à la période de Noël. 
J'ai eu envie de chocolat chaud, de gaufres et de rêvasser devant les catalogues de jouets pour trouver les cadeaux de mes neveux. 
En rentrant, j'ai cherché sur internet les dates des marchés de Noël en Allemagne et à Bruxelles tellement j'avais hâte d'y aller !
Le changement d'heure, mine de rien, ça ne change pas qu'une aiguille sur une pendule...

27 oct. 2014

Allaitement et reprise de travail aka comment gérer le bordel !


Ayé, après 5 semaines effectives (ou presque) de travail, on peut dire que je suis à peu près au point au niveau du tirage de lolo au boulot. 

Un petit point rien que pour vous :

Combien / quand je tire

Je tire tous les matins un sein (celui que j'ai donné au "diner" de ma miss la veille ) en prenant mon petit-dej. Je tire environ 100-120ml, soit la taille de mon contenant.

Le midi, j'accapare la salle de réunion pour moi toute seule (et mon tire-lait) et je tire à peu près pendant 20min les deux seins à la fois. J'obtiens entre 80 et 100 ml dans chaque sein. 

Un peu d’organisation

Amener tous les jours le tire-lait demande un peu d'organisation et de rigueur. Genre il ne s'agit pas d'oublier l'une ou l'autre des parties du tire-lait à la maison sous peine de ne pas pouvoir utiliser la machine... 
Perso, j'ai une check-list devant la porte d'entrée pour vérifier chaque matin que j'ai tout !
Idem au boulot, j'ai trop peur d'oublier mes pots de lait au frigo car je n'en ai que deux qui s'adaptent à mes tèterelles. Si je les oublie, je suis mal le matin pour tirer mon lait à la maison. 

Tirer des deux seins à la fois

Ça, c'est super galère. Ma meilleure amie me disait qu'elle arrivait à caler les deux tèterelles avec 1 seule main en s'aidant de son bras et que du coup, elle pouvait continuer à bosser dans son bureau comme si de rien n'était. Moi j'y arrive très mal. Souvent j'ai un sein super compressé ou alors ça ne tient pas bien et le lait coule sur mon t-shirt, puis pour enlever les tèterelles une fois le temps écoulé, je n'ai plus assez de main de dispo. Bref, la misère !

Du coup, je me suis commandée sur le site de Mamanana la brassière spéciale tire-lait et depuis 2  semaines, je l'utilise tous les jours, elle est définitivement adoptée ! J'ai mes 2 mains libres, je peux continuer à bosser sur l'ordi, écrire ou tourner les pages d'un rapport. Je peux prendre mon petit-dej avec sans avoir besoin de beurrer ma tartine de pain avant de tirer mon lait. Je ne suis pas obligée de me foutre à moitié à poil car elle se met par dessus les vêtements. Bref, elle est en passe de devenir l'élément indispensable de mon allaitement !

Et combien ma miss prend de lait par jour ?

Ça c'est le gros point noir du truc. A savoir que ma miss devrait prendre à 5-6 mois pour ses environ 6kg 200 à 250 ml de lait pour 4 tétées. 
Et en vrai, elle prend à la crèche moins de 100 ml pour deux repas, étant donné qu'elle refuse farouchement le biberon. Pas glop...
Donc en théorie, je pourrais ne tirer qu'un sein le matin et ça suffirait pour toute sa journée. Sauf que. J'essaie d'entretenir ma lactation pour les WE où elle prend 4 fois par jour. 
Et aussi j'en profite pour faire de la réserve pour fin novembre où j'ai 2 gros déplacements coup sur coup. 
En espérant que d'ici là, elle accepte de boire un peu plus...

En tout cas, moi qui avait peur qu'elle refuse le sein après avoir goûté au biberon, me voilà rassurée. Ou presque !

26 oct. 2014

Le changement d'heure, j'y comprends vraiment rien !

 
C'est ce que je me suis dit ce matin quand Chéri, passant la tête à la porte de la chambre, m'a dit : "tu sais qu'on avance d'heure en fait ? Et pas qu'on recule, comme tu croyais ?"

???

Pourtant, je croyais avoir un formidable moyen mnémotechnique pour me souvenir du changement d'heure
- l'heure d'hiver, c'est chiant, on a l'impression de vivre la nuit MAIS on a juste un avantage quand on change, on dort une heure de plus.
- l'heure d'été, c'est trop cool, il fait nuit une heure plus tard on peut faire des balades tard le soir MAIS le prix à payer c'est de perdre une heure de sommeil...

Bref, ce matin, j'y croyais dur comme fer : à 8h du matin, il n'était plus que 7h. Et je pouvais me prélasser dans mon lit...

Alors quand Chéri me dit que j'étais en train de me planter sur toute la ligne, gros drame dans mon lit.
J'ai passé à peu près 1/2h à me dire : "non mais je comprends pas. Si le soleil se couche à 19h d'habitude, là il devrait se coucher à 18h vu qu'il fait tout le temps nuit à l'heure d'hiver. Non mais alors s'il se couche à 19h, alors il va être 20h ?? Non ça va pas, attends je reprends. Le soleil se lève..."
J'ai réfléchi aux années passées où il nous était arrivé des choses cocasses avec le changement d'heure.

Une année, on l'avait complètement zappé. On était jeune et fougueux, on avait passé la journée du dimanche complètement en autarcie, et le soir au moment de se coucher tôt (à cette époque, je reprenais le train pour rentrer chez moi à 5h50 le lundi matin, on se levait du coup à une heure totalement indue le lendemain !), on allume la radio pour régler l'alarme. et on tombe pile sur le journal... qui annonce une autre heure que celle que l'on croyait ! On a eu chaud pour le train le lendemain, la honte si je l'avais loupé pour cause de changement d'heure oublié !

Une autre fois (ce n'est pas si vieux que ça, ça date du début de mon blog ici), on était en WE à Lyon pour le changement d'heure, et notre Ipod tout neuf nous servait de réveil. Le dimanche matin, on avait bien inclus le fait qu'on changeait d'heure et tout, donc en regardant l'heure à l'Ipod, on change mentalement l'heure dans notre tête... Et c'est au moment de partir de l'hôtel que je rallume mon vieux téléphone... qui ne me dit pas la même heure que l'Ipod. Ce couillon d'Ipod avait changé d'heure automatiquement (on n'arrête pas le progrès !) et on n'avait pas fait gaffe à ça ! Du coup, on avait une heure de plus de décalage dans notre tête !!

Pour en revenir à ce matin, au bout du bout, j'étais complètement réveillée. J'ai fini par me lever en me disant qu'il s'il était une heure de plus, fallait que je carbure un coup pour faire tout ce que j'avais à faire en une heure de moins.

Et là le chéri qui me fait : "au fait, tu avais raison, on recule bien d'une heure en octobre..." ajoutant, vu ma tête de 10 pieds de long : "pense que tu as gagné 2h du coup !"

...

20 oct. 2014

La crèche et la bobo

La bobo, c'est moi ! 

Enfin j'imagine qu'on peut dire que j'en suis une à partir du moment où je fais attention à la planète, aux cochonneries qu'on ingère mais sans être totalement écolo. 

Bref. 
Ça faisait depuis quelques temps que j'avais remarqué que Miss Bébé avait des marques rouges, comme de tous petits boutons sur le menton. Je m'étais dit : "les filles de la crèche doivent la laisser macérer dans sa bavouille sans jamais l'essuyer, et ça l'attaque un peu". Je ne m'étais pas plus inquiétée que ça en fait. 

Et voilà-t'y pas qu'hier, une des filles de la crèche nous sort : "on a remarqué que votre fille était rouge sous la bouche. On pense qu'elle fait une réaction allergique aux lingettes qu'on utilise pour lui essuyer la bouche après manger..."

"Les quoi ??" (Bond de mon petit cœur bobo-esque").
 Elle se tourne et attrape derrière elle une lingette à l'aloe-vera, le genre de lingette qu'on utilise pour nettoyer le cu-cul...

J'étais tellement stupéfaite que sur le moment j'ai rien dit, mais j'ai passé toute ma soirée à rabâcher en boucle :"Non mais j'y crois pas. Franchement. On se fait chier à leur fournir tous les jours des couches lavables pour pas qu'elle trempe dans les produits chimiques. Des lingettes en tissu de coton bio avec du liniment fait maison pour la même raison. Je leur donne en guise de crème pour le visage de l'eau thermale... Et elles foutent dans la bouche de ma fille des lingettes pleines de saloperies ? Non mais sans rire ?!"

Chéri, qui en a eu un peu marre de m'entendre tenir 25 fois le même discours, m'a gentiment suggéré de me taire leur dire à elles plutôt qu'à lui. 

Mais voyez vous, je n'ai pas osé crier au scandale de ma voix forte et déterminée de bobo. 

Vous croyez que ça existe vous, les bobos timides ?!! 

Rien à voir, mais on a trouvé des châtaignes hier, trop cool !