Articles

Affichage des articles du mars, 2014

Les 10 p'tits trucs qui me gonflent en fin de grossesse...

Image
... qui me gonflent, enfin pas littéralement quand même !
Quoi que, maintenant que j'entre (officiellement demain) dans mon dernier mois de grossesse, je me sens bien gonflée de partout, en mode baleine échouée !
En tout état de cause, et comme vous le savez, j'adore râler m'exprimer, et voici ce qui m'agace en ce dernier mois :
1) marcher en canard. Appelez moi cow-girl, c'est so sexy !

2) me faire doubler par les petites mamies dans la rue. D'habitude, je marche relativement vite, mais là, j'ai l'impression que le bébé descend à chaque pas ! Et je déteste voir Chéri galoper devant moi et finir par me semer sans jamais pouvoir le rattraper. Grhhh !
3) qu'au labo, quand je vais faire mes analyses de sang, on me demande systématiquement en plus du nombre de semaines + de la date d'accouchement, la date de début de grossesse. Et pourquoi pas la position du kama-sutra, tant qu'à faire ?
4) que le corps médical, après m'avoir traditionnelle…

"Pourquoi tu ne leur dis pas f*ck ?" Ou le complexe de la culpabilité

Image
Hier soir, j'étais en train de ramper péniblement de la salle à manger vers la cuisine (environ 1m de distance donc), façon mémé qui aurait oublié sa canne, en disant à Chéri : "Ca ne va pas du tout, je vais être complètement molle du muscle quand j'aurai accouché, je ne pourrai plus rien faire...".
Chéri me répond alors : "bah pourquoi tu ne leur dis pas f*ck, aux médecins ? Rien ne t'empêche d'aller faire une petite promenade tous les jours..."
Sauf que depuis 1 mois et des poussières, on m'a bien recommandé de rester allongée sur le flanc (meuuh again) pour préserver mon col (et bébé par la même occasion) des méchantes-vilaines-contractions que j'ai.
Et moi, déjà d'un, j'aime pas contrarier les gens. Quand on me dit de faire ça, je le fais (je sais, appelez-moi béni-oui-oui).
Mais surtout, déjà que je ne peux pas m'empêcher de culpabiliser pour cette histoire de Spasfon-suppo que je n'arrive pas à prendre (remember), alor…

De l'art de s'habiller pendant la grossesse [idées de shopping inside] - partie 2

Image
Hier, je vous expliquais les astuces et les habits que j'ai pu porter pendant mes premiers mois de grossesse (ici). 
Mais à partir du 4ème mois révolu, il a bien fallu que je me fasse une raison : mes pantalons étaient trop serrés même avec 2 rallonges de boutons et mes robes me boudinaient...

Je me suis acheté des basiques chez H&M : un jean tout simple et 2 paires de leggings + 2 paires de collants chez Kiabi.
Mais pour ce qui est des robes, après avoir fait le tour (peu convaincant) des magasins en ligne pour femmes enceintes, j'ai décidé de chercher les perles rares "grossesse-compatibles" dans des magasins "normaux".
J'ai fait un tour un peu désespéré chez Zara, ressortant du magasin avec une robe-pull informe mais dont j'avais l'idée qu'elle serait po(r)table avec une ceinture.
Chez H&M, avec les soldes, le rayon grossesse avait complètement disparu. Sympa.

A ce stade, je commençais à être un brin désespérée... J'env…

De l'art de s'habiller pendant la grossesse [astuces inside] - partie 1

Image
Avant d'être enceinte, je me disais en voyant sur les blogs mode des nanas enceintes jusqu'au cou et portant néanmoins leurs fringues "normales" qu'elles étaient quand même bien ridicules. Entre leurs pulls qui les boudinaient et leurs jupes trop longues devant et trop courtes derrière (forcément, on est obligé de descendre l'élastique de devant par dessous le bidou !), même les fashionistas n'étaient pas loin du faux-pas !
Finalement, en tentant de m'habiller dans les magasins spécialisés "gros-ventre", j'ai un peu mieux compris cette pratique, tellement certains habits de femmes enceintes sont affreux et/ou affreusement chers...
Cela dit, désormais et malgré mon régime diabétique (qui a au moins l'avantage de ne pas me faire prendre trop de poids), je suis aujourd'hui bien incapable de rentrer dans mes fringues d'avant.
Alors que faire ? Voici mes petites astuces et bons plans pour s'habiller enceinte
Dans les premiers m…

La grossesse, une maladie ? Vous voulez rire !

Image
Bien entendu que non, la grossesse n'est pas une maladie, voyons ! C'est NA-TU-REL. Vieux comme le monde !
Enfin ça, c'est le point de vue des gens que ça arrange bien. Genre la CPAM qui ne nous donne "que" 6 semaines de congé prénatal en faisant la chasse aux médecins qui rajoutent le congé pathologique.
Ou genre mon employeur qui ne voyait vraiment pas en quoi mon planning devait changer pendant ma grossesse : "Oh tu as le droit de travailler 20min de moins par jour ? Je croyais que c'était 10, moi ? Oui bon de toute façon, on va te les rajouter sur tes heures sup' et pis c'est tout ! Je t'ai dit que demain tu allais à Bordeaux et après demain à Valence, et la semaine prochaine à..."
Parce que bon, rien qu'à voir le nombre de "cachous" que je prends tous les matins, je commence à douter du côté "bon enfant" de la grossesse...
Vous n'avez qu'à voir :
- 1 complément alimentaire pour le cas où j'aurais la…

Mes soins anti-vergetures pendant la grossesse [produit bio et naturel inside]

Image
Quand j'ai commencé à avoir la peau du ventre bien tendue (merci petit Jésus Bébé), je me suis inquiétée de ce que j'allais bien pouvoir tartiner sur mon ventre pour l'hydrater.
Comme j'avais déjà dit (ici), je ne suis absolument pas fana des crèmes, 1) déjà parce que j'estime que ma peau est bien assez grande pour s'hydrater toute seule,  2) mais aussi, parce que je commence à m'inquiéter de plus en plus des conséquences des produits chimiques nocifs pour la santé, ces fameux "perturbateurs endocriniens" qui pénètrent dans la peau dès qu'on en met (et dont je parlais ).
Oui mais bon, là il était quand même question d'éviter l'apparition de vergetures du plus mauvais effet sur mon bidon.
Les vergetures, je connais, j'en ai déjà une cargaison sur les cuisses, because adolescence avec prise de poids fulgurante puis yoyo pendant des années. Elles sont globalement assez discrètes (ou alors j'ai pris l'habitude de les voir) ca…

J'ai lu un livre qui finit en plein milieu d'une phrase aka Le Château de Kafka

Image
C'est bien la première fois de ma vie que je lis un livre qui n'a pas de fin. Qui se termine même en plein milieu d'une phrase ! Et c'est particulièrement déroutant et frustrant. J'aurais envie d'attraper l'auteur et de le secouer comme un prunier pour qu'il crache la fin de son livre.  Bon, ok avec Kafka, ça va pas être facile...
Bref, Le Château nous disions. Je ne pense pas me tromper de beaucoup en disant que c'est un conte onirique, dans la même veine que le procès (dont j'ai parlé ) et avec des thèmes communs comme la bureaucratie et son côté inhumain, la solitude du narrateur qui ne peut avoir confiance en personne, et l'impression de tourner en rond jusqu'à l'absurde. 
 Dans ce livre, on se trouve entièrement en vase clos. Dans un village où le narrateur ("K.", c'est son nom, on sait d'où s'est inspiré le film Men in Black !!) arrive car il a été appelé par l'administration (aka "le Château&q…

La vie de femme enceinte est loin d'être drôle, parfois...

Image
... et croyez-moi, je suis la première à m'en plaindre.
Parce que depuis que je suis enceinte, je vais de mauvaise surprise en mauvaise surprise...
En décembre, on me dit que Bébé est une crevette, dans la limite basse des courbes de croissance.
En janvier, on me dit que je fais du diabète gestationnel et que je vais devoir faire un régime (comme si les femmes enceintes avaient envie de faire un régime !) et me piquer les doigts 6 fois par jour (aïe !).
En février, je passe 4 jours à l'hôpital pour cause de contractions, heureusement pour l'instant sans conséquence sur mon col. On m'arrête derechef, un mois avant la date normale du congé maternité, avec la stricte consigne de rester allongée au maximum, et sur le côté de préférence.
Début mars, j'ai bien cru que je faisais une appendicite, j'avais une sorte de point de côté en bas à droite. Je suis pas franchement du genre hypocondriaque, mais avec tout le reste (+ les forums sur internet jamais très rassurants -…

Serait-ce (par hasard) le printemps ?

Image
J'ai l'agréable impression que depuis quelques jours, il fait un vrai beau temps, pile poil pour fêter mon congé maternité !
Bon ok, c'est pas cette année que je vais en profiter le plus, masque de grossesse et contractions obligent.
Cela dit, c'est quand même bien sympa de pouvoir passer une petite heure au soleil à bouquiner tranquillement ou à regarder les plantes de notre terrasse qui commencent à bourgeonner... la glycine dont j'attends avec impatience la floraison (j'adore l'odeur), le kiwi (nous fera-t-il un jour des fruits ? The challenge année après année, je commence à douter de son côté "auto-fécondant" !).

Et puis le soleil, c'est bon pour la vitamine D, non ? (la fille qui essaie de se persuader !)
En attendant, j'ai fait quelques semis dimanche, des graines qui peuvent se semer hors abri dès mars : des pois de senteur, des mini-tournesols et du persil (car le mien commence à s'épuiser).
J'attends d'être sure qu…

Le diabète gestationnel pour les nulles

Image
Aujourd’hui, j’avais envie de vous faire un topo un peu clair sur le diabète gestationnel. 
Parce qu’entre le moment où j’ai eu les résultats de ma prise de sang (cf. mon article ici) qui n’étaient pas trop bons (mais pas affreusement mauvais non plus apparemment) et le jour où j’ai eu (enfin) mon premier RDV avec l’endocrinologue, il s’est quand même écoulé plus de 2 semaines
Soit amplement le temps de stresser et de se demander ce qu’il fallait faire. Et donc de psychoter sur les forums docti-truc ou autres aufémini-chose à lire les témoignages des unes et des autres. 
Forcément dans ces cas-là, sur 20 témoignages, tu as 20 conseils différents / 20 versions des faits / 20 régimes variés, et forcément, que des trucs pour te faire peur. Je sais bien que la dernière chose à faire est d’aller traîner sur ces sites, mais vraiment je ne peux juste pas m’en empêcher, c’est affreux ! 
Bref, tout ça pour dire que pour les prochaines « victimes » du diabète, il puisse y avoir une alternati…

Ma 1ère fois... avec le diabète gestationnel

Image
La 1ère fois que j'ai entendu parler du diabète gestationnel, c'était à l'écho de contrôle qu'on faisait car bébé était trop petit. 
A l'écho de contrôle suivante, c'était le liquide amniotique qu'il y avait en trop (mais bébé se rattrapait niveau taille, ouf !). Et un trop plein de liquide amniotique peut être un symptôme du diabète gestationnel. 
Bref, j'ai dû passer le fameux test qui dure 2h
... arriver un samedi à 7 du mat´ devant un labo fermé car panne de courant (pas de bol),  ... attendre une bonne 1/2h qu'ils trouvent le disjoncteur,  ... m'agacer de voir les petites vieilles devant moi venant à l'aurore cherche leur résultat juste pour le plaisir de se taper une discut´ avec les laborantines sur leur précieux cas  ... et, ENFIN j'ai pu passer vers 8h !
Bien sûr ma veine était introuvable, je me suis fait charcuter les deux bras avant de réussir à avoir la première prise de sang (sachant qu'il y en a encore deux après vous…

De l'art de prendre le temps de perpétuer les traditions familiales...

Image
C'était mon petit plaisir à moi, mon instantané de bonheur de la journée. 
Je ne vous apprendrai pas qu'aujourd'hui, c'était mardi gras.
Et chez ma grand-mère, mardi gras n'est ni synonyme de crêpes (malheur, les crêpes, c'est à la Chandeleur !), ni de beignets, ni de gaufres...
Pour le mardi gras, j'ai toujours vu ma grand-mère (et ma mère aussi du coup) faire une tarte aux pruneaux.
Et aujourd'hui, rien n'aurait pu m'empêcher de faire une tarte aux pruneaux, sauf une pénurie sèche de pruneaux dans l'Hexagone entier ! 
Et tant pis si je suis sensée rester tranquille couchée sur un flanc (meuuuh-la-vache), Tant pis si je suis sensée être au régime vu mon diabète gestationnel.
Parce que je tenais en ce que ce jour de mardi gras, Bébé goûte à sa première tarte aux pruneaux. In utero, certes. Probablement pas aussi bonne que celle de ma grand-mère (parce que forcément, la cuisine de ma grand-mère est la meilleure cuisine du monde entier. Voire …

Blogs-note de la semaine n°2 : ce que j'ai aimé lire cette semaine sur la blogosphère

Image
Me revoilà avec une nouvelle édition des lectures qui m'ont marquées / intéressées cette semaine.
A noter que les articles que je présente ne sont pas forcément des articles qui ont été publiés cette semaine, mais que moi, j'ai lu cette semaine...


1 - Dans la catégorie "la honte mais on en rit après coup !", une brève anecdote de Et Croquer la vie par ici...

2 - Dans la catégorie "j'ai du temps pour glander devant la TV", un article sur les séries du moment qui m'a bien donné envie de regarder "Call the Midwife", sur le blog d'Agathe St Pierre.

3 - Dans la catégorie "comment je cache un affreux bouton rouge", j'ai aimé la dernière vidéo de l'article ici  du blog Letz make-up. J'avoue que je l'ai découvert avec l'article des vidéos de la semaine sur Mon Blog de Fille.
Ci-dessous la vidéo dont il s'agit :


4 - Dans la catégorie "omagod-le-porte-bébé-qu'on-m'a-donné-n'est-pas-physiologiq…